Comment établir un budget en tant que travailleur freelance

Photo Comment établir un budget en tant que travailleur freelance

Budgéter en tant que freelance ne devrait pas être plus difficile que pour toute autre petite entreprise. Et pourtant, trouver et garder des clients, envoyer des factures, faire la promotion de votre entreprise et jongler avec tout cela peut créer des maux de tête budgétaires majeurs. Selon une enquête récente de Upwork et Freelancers Union, la prévisibilité du revenu est un défi unique aux travailleurs indépendants. Heureusement, il y a de nombreuses étapes simples que vous pouvez suivre pour mieux établir un budget en tant qu'indépendant.

Étape 1 : Gardez les finances personnelles et professionnelles séparées

Même si vous avez utilisé vos revenus personnels pour démarrer votre entreprise freelance, il est important de démarquer distinctement vos finances personnelles et celles de votre entreprise afin d'éviter les problèmes juridiques et fiscaux à l'avenir. Le fait de garder vos finances personnelles séparées montre fiscalement que vos activités professionnelles sont vraiment destinées à faire un profit.

Créez un compte bancaire distinct pour votre entreprise et choisissez un système de comptabilité facile à utiliser pour gérer vos revenus et vos dépenses. Simplifiez les choses en choisissant un logiciel de compta compatible avec le système de votre banque afin de synchroniser automatiquement les données et de ne pas avoir à perdre du temps en ressaisissant les données.

Voulez-vous que la comptabilité de votre entreprise soit disponible à la consultation où que vous soyez ? Si c'est le cas, choisissez un programme de comptabilité basé sur le cloud. C'est plus facile de respecter un budget d'entreprise lorsque vous pouvez obtenir des mises à jour en temps réel sur les comptes clients et fournisseurs. Choisissez un programme de comptabilité qui a des fonctions de facturation et des comptes-rendus faciles à créer pour les prévisions et la budgétisation. Si vous n'êtes pas certain du système de comptabilité qui convient le mieux à votre entreprise, demandez à un comptable.

En tant qu'indépendant, vous pouvez déduire vos dépenses professionnelles de vos impôts. Le site du gouvernement a les informations nécessaires expliquant quels documents financiers vous devriez conserver, combien de temps vous devriez les conserver, quels formulaires fiscaux vous devez remplir, et plus encore. Utilisez les informations du site du gouvernement pour vous guider à travers les nombreuses dates limites de déclaration d'impôt qu'une petite entreprise doit respecter. De plus, si vous prévoyez d'établir la mensualisation de vos impôts, un compte bancaire professionnel vous permet d'automatiser ces paiements.


Étape 2 : Savoir ce que vous pouvez déduire et ce que vous ne pouvez pas déduire

Être en freelance vous permet de réclamer la plupart des mêmes déductions que n'importe quelle entreprise. L'Etat considère que les frais de gestion de votre entreprise sont déductibles tant que les frais sont "ordinaires et nécessaires". Une dépense ordinaire doit être commune dans votre secteur d'activité. Une dépense nécessaire doit être utile et appropriée pour votre entreprise.

Voici les déductions fiscales les plus courantes que vous pouvez prendre en tant qu'indépendant :

Frais de démarrage : Si vous avez démarré votre entreprise au cours de l'année civile pour laquelle vous produisez votre déclaration de revenus, vous pouvez déduire les dépenses liées au démarrage, comme la recherche, le marketing, l'achat d'équipement, etc.

Frais d'entreprise à domicile : Pour bénéficier de la déduction pour le bureau à domicile, vous devez respecter deux règles générales : une partie de votre maison doit être réservée à l'usage exclusif de la gestion de votre entreprise et doit être votre principal établissement.

Frais divers : Vous pouvez déduire le coût de diverses choses en rapport avec votre entreprise, comme l'achat de fournitures ou la visite d'entrepôts, le coût de transport pour assister à des séminaires et à des réunions, etc. Il est important de tenir un registre des kilomètres parcourus, des réparations et de l'entretien.

Frais de voyage : Les frais de déplacement associés au fonctionnement, à la commercialisation et aux ventes de votre entreprise sont déductibles, y compris les billets d'avion et de train, la location de voiture, l'hôtel, les pourboires et les repas, le pressing et les factures de téléphone pendant les voyages.

Cadeaux pour les clients et les clients potentiels : Pour réclamer cette dépense, vous devez être en mesure de prouver que le coût du cadeau était directement attribuable à l'attente d'un avantage commercial. Les déductions pour dons ne peuvent excéder 25 $.

Dons à des associations : La plupart des dons sont considérées comme déductibles. Consultez le site du gouvernement pour savoir comment les déduire de vos impôts.

Scolarité : En tant qu'indépendant, vous pouvez déduire directement de votre revenu de travail les dépenses engagées pour des formations liées à votre travail.

Étape 3 : Faites preuve de créativité pour économiser

Si vous démarrez tout juste votre entreprise, il existe de nombreuses façons d'économiser sur les coûts liés au démarrage, comme le télétravail, l'achat d'équipement reconditionnés et plus encore. Voici quelques idées :

Saviez-vous qu'être écologique peut faire économiser de l'argent à votre entreprise ? Changer pour des ampoules à économie d'énergie, débrancher les appareils qui ne sont pas utilisés et limiter l'impression à l'essentiel peut vraiment réduire votre consommation d'énergie. Consultez votre fournisseur d'énergie pour planifier une vérification énergétique afin d'obtenir des conseils sur la façon de réduire les coûts.

L'utilisation de cartes de crédit professionnelles qui offrent des récompenses est recommandée si les récompenses sont bénéfiques pour votre entreprise. Les points peuvent être utilisés pour les voyages d'affaires, les fournitures, les cadeaux pour clients et plus encore.

Analysez vos comptes bancaires pour trouver des dépenses cachées. Vous ne voulez plus être abonné à un magazine ? Pouvez-vous passer à un forfait de téléphone moins cher, ou trouver des fournisseurs professionnels pour fournir des produits et des services à un prix inférieur ? Si vous dépensez trop sur vos fournitures de bureau, achetez en gros ou créez un compte sur Amazon pour réduire vos coûts.

Le troc est toujours imposable aux yeux du fisc, mais vous ferez des économies en échangeant des services ou des produits avec une autre entreprise. Vous pouvez établir votre propre contrat de troc, ou rechercher un échange local ou un service de troc en ligne.

Étape 4 : Utilisez une application de budgétisation

Si vous avez besoin de plus d'aide pour établir un budget, consultez les applications de budgétisation suivantes. Tous ont des versions mobiles afin que vous puissiez gérer votre budget sur votre smartphone ou tablette.

QuickBooks : Vous utilisez peut--être déjà QuickBooks pour vos finances personnelles, mais si ce n'est pas le cas, consultez les différentes options offertes par QB, de la version propriétaire unique à la LLC. Egalement de Intuit, jetez un coup d'œil à Mint, une application de budgétisation mobile.

FreshBooks : Notez vos heures facturables, créez et gérez vos factures, et stockez le tout dans le cloud avec FreshBooks.

Penny : Penny est un robot chatbot. Donnez à Penny l'accès à tous vos comptes et elle vous enverra par texto des mises à jour sur ce que vous avez dépensé, les factures à venir, si des abonnements ont augmenté leurs tarifs et plus encore.

Comme tout aspect en business, cela sera plus facile de savoir comment établir un budget en tant qu'indépendant à mesure que vous devenez plus confiant et que votre entreprise croît. Partir du bon pied avec de bonnes compétences en matière de budgétisation dès maintenant vous mettra sur la bonne voie.